Qui sommes-nous ?

ACCORD Service s’engage au quotidien pour la propreté et l’hygiène de vos lieux de Vie !

Présentation

Didier Petite

Crée en 1996 par Monsieur Didier PETITE, d’abord implanté à Toulouse et Agen, ACCORD Service est présent actuellement dans tous les départements du Grand Sud-Ouest pour répondre à vos demandes.

Cette expansion a permis à ACCORD Service de diversifier ses services pour répondre à la majorité des demandes de ses clients. De par son expérience et ses valeurs, ACCORD Service est spécialiste du nettoyage et multiservices, et met en place les solutions techniques et organisationnelles pour répondre aux besoins de ses clients.

Notre offre de service répond à 3 atouts pour nos clients :

  • Exigences des clients qui, dans un contexte d’externalisation, souhaitent confier les métiers de la propreté et des services associés à des spécialistes ;
  • L’implantation, puisqu’ACCORD Service garantit au donneur d’ordre la présence, la  proximité et la fiabilité grâce à sa couverture régionale ;
  • Offre globale de service, dans la mesure où des services associés complètent l’offre de base de propreté
équipe Accord Service Samuel, Didier, Cyrille et Jonathan PETITE

Aujourd’hui, Monsieur Didier PETITE et ses fils s’engagent au quotidien aux côtés des 150 salariés du Groupe ACCORD Service, pour la propreté et l’hygiène des lieux de Vie de leurs clients.

Il s’agit de locaux industriels ou tertiaires, de résidences, de commerces, de locaux publics. Le lieu de travail doit contribuer au bien-être de l’individu et de son développement, et que les services que nous apportons favorisent cela. Nos services favorisent le bien-être de vos salariés, à travers l’aspect, le confort et l’hygiène de vos locaux. Vos lieux de travail deviennent de véritables lieux de Vie.

Nos valeurs de Souplesse, Réactivité, Proximité, Respect de l’Humain sont omniprésentes dans notre démarche de développement durable. Nous portons une attention particulière au respect de toutes les parties prenantes (les salariés, les clients, les institutions, les fournisseurs, etc…), au travers de notre activité. L’écologie et le respect de la planète sont à l’origine de nombreuses actions et décisions au sein d’ACCORD Service, et font partie intégrale de la stratégie du groupe.

Historique

Tranche de vie ! 1991 – 2019 Par Didier PETITE

ACCORD est né le 1er octobre 1996 après une période de maturation.
Les opportunités de la vie m’avaient amené à obtenir, cinq ans plus tôt, un poste de cadre pour un Groupe national, qui avait une activité dans le nettoyage, et qui m’a confié la création d’une nouvelle agence, en 1991, à Toulouse. J’ai donc développé une clientèle en partant de zéro.

C’est comme cela que je suis rentré dans le monde du nettoyage. C’est ainsi qu’il s’appelait à l’époque. Avant de devenir le monde de la Propreté. Et prendre toute sa place dans les métiers du Service.
Au bout de 4 ans, nous fûmes rachetés par un plus gros groupe, que je quittai au bout d’1 an, ne partageant pas les mêmes valeurs.
Et c’est à cette période que la création de ma propre entreprise pris tout son sens.

premier logo Accord Après 6 mois de préparatifs, et entre autre, trouver un nom porteur, créer un logo, choisir ses couleurs, je créais ACCORD, avec le logo ci-contre.

 

Cet accord, c’est d’abord l’accord entre mes clients et moi. C’est un engagement de ma part envers eux, mais c’est aussi un accord entre nous.
C’est aussi l’accord de mes salariés de travailler avec moi, pour moi.
C’est aussi l’accord des salariés de travailler pour mes clients, chez mes clients, de respecter leurs locaux et le cahier des charges prévu au contrat.
C’est enfin cet accord de mes clients envers mes salariés, dans le respect mutuel, gage de bon partenariat et de réussite.
Cet accord tripartite sera la base de la réussite d’ACCORD.

En effet, en 6 mois, j’avais développé ACCORD au niveau du prévisionnel d’un an, et dans les 5 premières années mon développement a été le double des chiffres retenus plus tard pour décerner le prix «gazelle» aux entreprises nouvelles et performantes.

J’ai développé ACCORD régionalement, à Toulouse avec son potentiel important que j’avais appris à connaître, mais aussi dans le Lot et Garonne ou j’avais vécu avant de venir sur Toulouse.

Au bout de 6 ans, j’ai eu l’opportunité de reprendre une petite clientèle à un artisan. Je crée donc un établissement secondaire sur l’Hérault.

Et en 2004, un artisan du Tarn et Garonne me fait savoir qu’il souhaitait arrêter et me propose en priorité le rachat de son entreprise. Ce que je réalise en 2005, en créant ACCORD SERVICE 82.

Ainsi, ACCORD se trouvait avec une couverture sur le Grand Sud-ouest par 4 établissements.

Parallèlement, depuis 2000, la FEP (Fédération des Entreprises de Propreté) s’était rapprochée de moi. Je me suis particulièrement investi dans cette structure, d’abord au niveau local en participant à la création d’un GEIQ Propreté, et en devenant son Président, puis au niveau régional, et enfin au niveau national, en devenant membre du conseil d’administration de FARE, et représentant de la commission sociale, puis de la commission économique de la Fédération des Entreprises de Propreté et Services associés.

La première action concrète fut la création du GEIQ Propreté à Toulouse, que j’ai accueilli dans mes propres bureaux les premiers mois. Puis j’ai créé le 1er « Espace propreté », en réunissant les acteurs de la profession autour du GEIQ Propreté », dans les mêmes locaux.

Puis j’ai participé en tant que représentant régional de la FEP, à créer « la Maison de propreté », avec le soutien du Conseil Régional et de son Président Monsieur Martin MALVY.

La Maison de la Propreté a pu ainsi réunir tous les acteurs nationaux et régionaux de la propreté, la Chambre Syndicale Régionale, La FAF, le FARE, le GEIQ Propreté, et l’organisme de formation de la branche professionnelle, l’INHNI en créant dans la même maison un CFA Propreté.

En 2005, je fus repéré et approché par le dirigeant et créateur de CPE, Monsieur PETAMENT. CPE, Concept Propreté Environnement, avait été créé pour rassembler sur le territoire national suffisamment d’entreprises de propreté ayant pignon sur rue, pour pouvoir couvrir toutes les régions, et se positionner face aux entreprises nationales et répondre aux acheteurs nationaux qui recherchent un seul interlocuteur.

J’ai donc adhéré à cette structure, ce qui nous a permis de garder des clients lors d’appels d’offre nationaux, et de récupérer des clients qui étaient trop importants pour ACCORD seul.

En 2008, je transférai le siège de ACCORD, de ma maison de Colomiers ou j’avais créé mon entreprise, à des locaux plus adaptés, et dans Toulouse.

Cette progression d’ACCORD Groupe, je le dois également à une équipe formidable. Malgré mes absences pour œuvrer pour la Fédération, ils étaient à leur poste, et plus que ça. Avec une conscience très forte de l’entreprise et de ses intérêts. Et dans mon équipe s’était intégré particulièrement mon fils Cyrille. Il était rentré dans l’entreprise après le lycée, en tant que laveur de vitres. J’ai ensuite entrepris de le former en interne, avec mes collaborateurs, et de le faire former en externe.

En 2 ans, Cyrille avait acquis les niveaux d’évolution intéressants, assumant un poste de commercial et d’encadrant, en étant passé par chef d’équipe, puis par contremaitre.
Et sa position a été capitale pour me représenter et transmettre à mon équipe mes conseils et mes directives au long de ces années.
Et face à la progression et au développement régional d’ACCORD, la présence de Cyrille a été plus qu’importante, et son évolution en tant que Co-Gérant déterminante pour la poursuite du Groupe.

Et l’investissement aussi de mes autres fils, a été déterminant pour la suite.
Samuel nous a rejoint après ses études supérieures, et n’a fait que progresser dans l’encadrement, et dans sa stature de responsable.
Jonathan a commencé à 16 ans à plein temps, en alternance dans l’entreprise et au CFA Propreté, est le plus diplômé d’entre nous dans la profession.
Micäel a travaillé 10 années de sa vie avec nous. Il a participé au championnat de laveur de vitre organisé par la chambre syndicale, et nous a ramené une coupe en obtenant un des meilleurs temps.

C’est maintenant eux qui assurent le quotidien, et qui tiennent la barre quand la tempête fait rage, qui hissent la voile ou la replie selon le vent !